Newsletter n°1

UHA 4.0 continue à fonctionner en distanciel #pandémie #covid19

Anthony, Florent, Guillaume, Jérôme, Rabie, Valentin… Quelle que soit leur situation, stage ou projet, nos étudiants, évoluent et adaptent leur travail depuis chez eux.

Ce n’est un secret pour personnes, les universités françaises sont fermées au public en raison du risque de propagation du virus Covid 19. UHA 4.0 s’est adapté en déposant son plan de continuation d’activité auprès de la présidence de l’université et continue à travailler avec ses étudiants. La transition vers une formation en totalité à distance s’est faite sans difficulté majeure, les étudiants étant formé au travail à distance depuis la rentrée 2019, notamment avec la possibilité de télé-travailler tous les lundi. Ainsi, en stage ou sur des projets, ils continuent de travailler et utilisent divers outils de communication telle que la plateforme de chat professionnelle Slack, mais aussi GitHub, Jitsi, discord et bien d’autres.

Les témoignages de nos étudiants :

Florent H. étudiant en 4.0.3, en stage :

« Je bosse en télétravail depuis mi-février, #startupNation, notre charge de travail a quasi doublé avec la crise Covid (secteur de l’aide à la recherche de financement) par contre on entend plus nos commerciaux au téléphone et on a plus de temps de déplacement, du coup l’équipe de dev est bien plus relax et productive qu’avant   »

Jérôme A., étudiant en 4.0.3, en contrat pro :

« Télétravail depuis le début de la crise. Ça n’a pas vraiment impacté notre façon de travailler, puisqu’on faisait déjà des visios quotidiennes avec un presta (donc on était habitué au truc). Le premier mois, à part la daily quotidienne on avait peu de contacts vocaux, mais maintenant, on voit que l’on a tous un peu plus besoin de discuter de vive voix, on s’appelle dès qu’il y a un truc à régler/discuter/…
On fait aussi des présentations de l’avancement des projets avec toute la team de dev (quasi 1/semaine, 25 personnes environ).
Bref, à part la chaleur humaine, ça roule (et que j’ai mal au cul parce que ma chaise est pourrie xD).
ah. oui. aussi. Comme @Florent H., il parait qu’on est beaucoup plus productif que quand on était au bureau   »

Anthony S. étudiant en 4.0.3, contrat pro :

« Télétravail dés le 1er jour du confinement. Du coup J’ai embauché ma femme et ma fille de 2 ans pour pondre du code à ma place pendant que je profite d’un chaumage partiel   

blague à part, j’ai continué a développer à la maison, mon boss demande un rapport de l’avancement du projet régulièrement et en détails. Sinon pour toute question, je peut passer par Teams à tout moment. »

Tom W. étudiant en 4.0.1 :

« Pour moi le confinement, à part le manque de contact social, ne m’affecte pas trop. Au contraire, je travaille beaucoup plus que quand j’allais à l’UHA4.0. Ça me permet d’éviter 2h de transport par jour et vue que le week-end il n’y a rien d’autre à faire, je travaille. Après je me sens moins stable, c’est à dire que pendant trois jours je suis à fond motivé et tout et le lendemain je me retrouve démotivé de tout. Je pense que c’est quand même mieux de travailler dans un lieu dédier parce que ça permet de s’équilibrer (Marcher dehors, voir des potes/échanger, sortir de sa chambre en bref). L’UHA4.0 s’est bien adaptée je trouve parce qu’on a eu la chance d’avoir déjà développé une application faite pour le télé-travail mais aussi parce qu’on a des outils pour s’appeler, discuter communiquer.
Je pense que pour l’instant le confinement à été bénéfique pour moi, ça m’a donné un boost de production et c’est une bonne expérience à faire sur soi-même »

On parle de nous

L’investissement d’UHA 4.0 auprès des jeunes femmes n’est pas passé inaperçu. Zoom sur cet article féminin paru dans le numéro spécial de la collection numérique de l’AMUE.

Vous pouvez le retrouver ici.

Aides financières aux futurs étudiants : bourses, logements et autres possibilités.

dse2020

Les Crous ont pour mission d’améliorer les conditions de vie des étudiants au quotidien. Leurs actions touchent tous les services de proximité de la vie étudiante : aides financières, emploi étudiant, accompagnement social, restauration, logement et vie sur le campus.

La demande de bourse et/ou de logement se fait en ligne à partir d’une procédure unique appelée “Dossier Social Etudiant” (DSE). La bourse sur critères sociaux est versée en dix mensualités, de septembre à juin, exclusivement sur un compte bancaire courant* ouvert au nom de l’étudiant bénéficiaire.
Le statut de boursier ouvre droit à l’exonération du paiement :
• des droits universitaires dans les établissements publics
• de la contribution de vie étudiante et de campus (CVEC)

Votre demande est à saisir en ligne du 15 janvier au 15 mai 2020* sur messervices.etudiant.gouv.fr. Une fois votre dossier validé, un mail vous est adressé dans les 48 heures vous confirmant l’enregistrement de votre dossier. Des pièces justificatives peuvent vous être demandées, ellesdoivent être retournées sous 8 jours.
Le Crous vous envoie ensuite par e-mail une réponse de principe indiquant votre échelon de bourse. Cette notification conditionnelle de bourse doit être obligatoirement présentée à votre établissement lors de votre inscription.
Elle est confirmée automatiquement lorsque vous avez procédé à votre inscription administrative dans votre futur établissement. Le Crous vous envoie alors une « notification définitive » d’obtention de bourse

Le paiement anticipé de la mensualité de septembre interviendra dès la fin du mois d’août pour les étudiants dont le Dossier social étudiant, y compris l’inscription administrative, a été finalisé avant le 25 août. Les paiements sont ensuite effectués le 5 de chaque mois à partir du mois d’octobre.

Par ailleurs, chaque année de formation comporte un stage rémunéré de 6 mois, la gratification minimum obligatoire étant de 3.90€ net par heure.

Les autres aides :

  • AIDE À LA MOBILITÉ PARCOURSUP: Il s’agit d’une aide forfaitaire de 500 € pour les futurs étudiants qui ont bénéficié d’une bourse de lycée en 2019/2020 et qui souhaitent s’inscrire, via Parcoursup, dans une formation située hors de leur académie de résidence.
  • L’AIDE EN FAVEUR DES APPRENANTS DE LA GRANDE ÉCOLE DU NUMÉRIQUE : Cette aide a pour objectif de répondre aux besoins d’emplois dans le secteur du numérique et de favoriser l’insertion sociale et professionnelle des jeunes. Elle est attribuée sous conditions de ressources aux jeunes qui suivent une formation labellisée par la Grande école du numérique et qui ne bénéficient pas de financement par ailleurs (aides régionales de formation, Pôle emploi, contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, CIF). grandeecolenumerique.fr
  • LES AIDES DES COLLECTIVITÉS LOCALES : Les régions, départements ou villes apportent souvent des aides financières aux étudiants issus de leur territoire. Informez-vous auprès de chaque collectivité pour connaître les calendriers et démarches.
  • LE PRÊT BANCAIRE GARANTI PAR L’ÉTAT Ce prêt, d’un montant maximal de 15000 €, est ouvert à l’ensemble des étudiants sans condition de ressources et sans caution parentale ou d’un tiers.
  • FONDATION SPIEGEL :  La Fondation Pierre et Jeanne Spiegel (1 rue du Havre 68100 Mulhouse) propose d’aider financièrement les étudiants en commerce, en technique et en science. La Fondation est dirigée par des bénévoles, elle n’a pas de secrétariat, vous ne pourrez pas la joindre par téléphone. Les demandes d’aide ne peuvent être formulées qu’à partir de bac +1 et doivent suivre un formalisme très précis, incluant une lettre manuscrite qui explique votre parcours, vos aspirations et motivations et pourquoi vous demandez de l’aide à la Fondation.
  • AIDES PERSONNELLES AU LOGEMENT :  Les aides personnelles au logement sont accordées aux personnes en fonction de leurs ressources afin de les aider à payer le loyer de leur résidence principale. Il existe trois aides personnelles au logement :  ,l’aide personnalisée au logement  (Apl),  l’allocation de logement à caractère familial  (Alf), et  l’allocation de logement à caractère social  (Als). http://www.caf.fr/